You are here: Home Découvrez A Bras Ouverts L'association Jeunes accueillis

Jeunes accueillis

Qui sont les jeunes accueillis par A Bras Ouverts ? et quelques témoignages...

Les enfants et les jeunes accueillis par A Bras Ouverts offrent des visages variés : le benjamin a six ans, tandis que certains, dans l'association depuis de nombreuses années, sont déjà adultes. Leurs handicaps sont très divers et souvent multiples (physiques, mentaux, psychiques, sensoriels...).

 

AlbéricUne seule limite à l’accueil : nous ne pouvons pas exercer une surveillance et des soins médicaux spécialisés. 

Nos groupes respectent les indications des parents et des institutions. Le niveau de dépendance des enfants et des adolescents accueillis est souvent très grand pour l'ensemble des activités de la vie quotidienne : repas, promenade, déplacements, jeux... Chacun participe cependant à sa manière (aux courses et à la cuisine par exemple), car chaque jeune n'est pas "son handicap" mais avant tout une personne. 

C'est souvent une communication originale, non verbale, par le regard, le jeu, les gestes, qui nous permet progressivement de nous connaître, de nous comprendre.

L’âge pour un premier accueil est de 6 ans minimum et 15 ans maximum pour les garçons (18 ans pour les filles). Il peut néanmoins exister des listes d'attente pour inscrire les jeunes en vue d'un premier départ (cf. La démarche pour un premier accueil).

 

L’association souhaite rester fidèle à ceux qu’elle accueille, quelque soit l’âge qu’ils atteignent, au fur et à mesure des années qui passent…les enfants côtoient ainsi des adolescents et des jeunes adultes. Les enfants et les jeunes sont accueillis quelle que soit leur religion, qu’ils soient croyants ou non croyants.

bande richesse


Témoignages

  • Témoignage des parents d'Antoine

 Antoine, 6 ans, souffre d'hyperactivité et d'autisme
Par le directeur de son IME ? Nous apprenons l’existence d’A Bras Ouverts, association qui emmène les enfants handicapés de toute sorte en week-end dans un cadre simple et familial avec un encadrement de un pour un.
Première rencontre à notre domicile, première lueur au bout du tunnel ; un premier we ets vité prévu pour Antoine.
S’en suivront beaucoup d’autres, beaucoup de départs joyeux dans le minibus jaune puis balc. Beaucoup de séjours dans des maisons prêtées aux alentours de Paris, beaucoup de repas préparés ensemble, de promenades, beaucoup de rires et de retours avec un immense sourire. Aujourd’hui, Antoine a 15 ans, il part toujours avec A Bras Ouverts, il connaît à peu près tous les animateurs, et a partagé de nombreux moments avec la majorité des enfants et des adolescents.
Chaque perspective de départ est une joie pour lui. Avant chaque départ, il se plonge le vendredi soir dans u programme de révisions, il regarde les photos des séjours précédents, il nomme les animateurs (il se souvient de tous les prénoms).Ensuite, il nous montre grâce à des pictogrammes avec lesquels il communique, les activités qu’il va faire : les courses, la cuisine…Enfin, dès le vendredi soir, il fait son sac, afin d’être bien sur d’être prêt le samedi matin
Le samedi matin, il se réveille tôt et piaffe jusqu’au moment d’aller au lieu de rendez-vous.
A chaque départ, Antoine est fou de joie et c’est pour nous un grand bonheur.
En tant que parents, nous pouvons dire Merci et Longue vie à A Bras Ouverts »
Les parents d’Antoine

  • Témoignage de Gilbert

lcda8jmj.jpgGilbert, 26 ans, a fait partie du 2ème we d’A Bras Ouverts. 20 ans plus tard, il est toujours là pour la plus grande joie des "anciens » comme des « nouveaux », jeunes accueillis comme accompagnateurs. A la veille de ces 20 ans, nous lui avons demandé de nous faire partager quelques bons souvenirs et de nous faire part de son regard sur l’association.

Gilbert, dans quelle circonstance, es-tu parti pour la première fois avec A Bras Ouverts ?
J’étais dans le centre de Saint Maurice en région parisienne, avec Alberto, Chrystelle, Philippe, Karim, Saïd, Angélique, Audrey et bien d’autres qui sont partis avec ABO tout au démarrage. Aujourd’hui, on parle encore des anciens de Saint Maurice, c’est nous même si on a tous déménagé ! Les premiers à être partis en WE avec la première d’estafette d’ABO qui était orange ! L’estafette veniat nous chercher directement à Saint Maurice. Encore aujourd’hui nous sommes plusieurs à continuer à partir avec ABO et on a une vraie joie comme cet été à Cologne à se retrouver ! On a même fait une photo des anciens de Saint Maurice ! C’était super !

Quel est ton premier souvenir d’A Bras Ouverts ?
J’avais environ 8 ans et déjà j’étais un fan de tout ce qui touche aux voitures et j’aimais bien faire des blagues ! Mon accompagnateur m’avait confié les clés de l’estafette…On va se balader et quand on rentre au parking, je mets les clés dans la poubelle du parking. Et là, surprise, on trouve deux sacs à main dans la poubelle ! ! Résultat, on a fini au commissariat pour leur rendre les sacs…on a bien rigolé !

Si tu devais nous raconter un souvenir d’ABO, quel serait-il ?
J’ai plein de souvenirs et notamment des moments vécus parfois en dehors des WE et des séjours d’ABO mais qui ont existé grâce aux liens que j’y avais noués, comme l’année dernière où Eric m’a organisé mon anniversaire surprise e où il y avait des accompagnateurs avec qui s’était créée une vraie amitié, et ca m’a beaucoup touché.
Je me souviens aussi d’une bataille de farine et d’eau à Houlgate il y a 4 ans ! Je préparais un crumble avec Guillaume, mon accompagnateur, et pendant ces vacances on n’arrêtait pas de s’arroser ! Et là, c’est reparti, on s’est retrouvé couverts de farine et d’eau à se poursuivre dans la cuisine ! Une crise de fous rire dont je me souviens bien ! Et de crises de fou rire il y en aurait des tas à raconter !

Aujourd’hui, 20 ans après ton premier WE, qu’est ce qui continue à te faire partir en WE ?
Aujourd’hui, je pars retrouver ma famille ABO.

Si tu devais résumer ABO en 3 mots ?
Joie Amour, Fête.

La démarche pour un premier accueil